top of page

Elle se bouge, pour une balançoire inclusive et l'accessibilité !

Sandrine maman de Clément, un petit jeune homme touché par une très grave et ultra-rare maladie génétique et fondatrice de l'association On Bouge Tous Pour Clément & KIF1A reprend espoir !


Vendredi 17 février 2023, quasiment un an après la précédente requête faite à l'occasion de leurs vœux à la municipalité, elle relançait le sujet et rencontrait Mr Le Maire et son adjoint. Il était essentiellement question d'accessibilité et d'inclusion.


Après des années passées à sensibiliser, interpeller pour des axes plus sécures, accessibles et praticables pour les plus vulnérables ou bien des attitudes et comportements de bon sens, ces plus vulnérables comme Clément et tous ses semblables déjà bien abimés par la vie, qui n'ont pas choisi d'être dans ces situations d'invalidités, de devoir se déplacer très péniblement en fauteuil, en déambulateur, une prothèse, une canne blanche mais aussi ces grands-parents, ces mamans. Ce peut être aussi un voisin, un frère soudainement touché par un accident domestique...


" De report en report concernant les travaux quartier Guibray trop longtemps mis à l'écart, s'accorde t-on, j'obtiens de nouvelles projections de travaux de voirie mais surtout sérieuses, je l'espère enfin pour tous "

Pour mémoire, il y a dix ans l'ancien adjoint demandait notamment à Clément à l'appui d'un plan Google Earth, d'emprunter un autre trajet....rien n'a changé !


C'est avec de l'espoir pour des déplacements plus sécures et sereins que nous rêvons aux prochains printemps, à ces travaux annoncés.


C'était surtout un an après nos vœux formulés de janvier 2022, en faveur d'une balançoire inclusive, au sein du merveilleux domaine de la Fresnaye...forcés de constater non inclusif et pourtant déjà équipé depuis longtemps par des structures de jeux pour enfants et de multiples parcours de santé.


L'association On Bouge Tous Pour Clément & KIF1A souhaite des projets inclusifs concrets, permettant de participer à la vie collective, et à une vie épanouissante !


Suite à l'annonce du second généreux leg, nous avions alors argumenté et défendu en ce sens notre requête puisque jusqu'alors l'argent faisait défaut. L'association souhaite des projets inclusifs au sein de la ville, et notamment une balançoire inclusive adaptée aux fauteuils roulant tant pour les enfants que pour les adultes.


" Il était impensable pour moi de rester sur ce souvenir amer exprimé à Benoit Lascoux rédacteur du journal Ouest France l'an passé " maman de Clément

: Ce legs devra être utilisé dans l'intérêt de tous les Falaisiens...On ne peut pas aller plus vite que la musique ..." OF du 14.02.22

J'ai alors exprimé à Mr Le Maire, " C'est avec mon cœur de maman et ma casquette de militante que je ne peux vous laisser dire et véhiculer cette idée, croire que l'intérêt général ne serait que de partager le même centre d'intérêt ou besoin, que cela ne devrait que profiter qu'au plus grand nombre. L'intérêt général c'est aussi se préoccuper de ne laisser personne sur le bord de la route ".


Ce serait un beau cadeau de société, un bel exemple et de reconnaissance qui nous rendrait enfin " visible et vivant "...revenant alors sur des cas concrets d'exclusion, des expériences difficiles à surmonter. Et peut-être cela ne serait-il pas arrivé s'il y avait eu à disposition des lieux facilitants, pour permettre d'inclure Clément.

" Et si demain nous étions tous confrontés à une telle situation de handicap, ce qui n'est pas exclu! Quel serait votre regard ? Imaginons demain, un groupe d'ami avec une maman en fauteuil qui se verrait accordée un moment de joie poussé par ses propres enfants, ami(e)s. Ou bien un groupe de scolaires déambulant ici, qui porterait de l'attention constatant la joie sur le visage de leurs petits camarades en fauteuil roulant immobilisé ressentant alors ce mouvement !

L'accessibilité ce n'est pas qu'un ascenseur, c'est pouvoir bénéficier jusqu'au bout des services, c'est un cheminement dans sa globalité "


Les échanges et discussions engagés, j'étais donc heureuse d'avoir sérieusement l'opportunité, de reposer ce vœu sur la table d'avoir leur avis favorable. Et de pouvoir entrevoir un grand pas en avant, porter un regard croisé et un futur travail en commun, trouver des leviers, des subventions ensemble pour envisager enfin cette balançoire inclusive au cœur de ce merveilleux domaine qu'est le Parc de la Fresnaye implanté au sein de notre ville de Falaise !


Mais ce ne sera sans compter sur la générosité des legs précédents les fonds disponibles investis!


Nous pensons aussi émettre une demande auprès des collectivités et des évènementiels afin d'avoir l'opportunité que soit installé un ou des tapis de cheminements qui faciliteraient l'accès aux futurs évènements qui auront lieu en extérieur.


Sandrine Chauvin a pu remettre d'autres études de devis. Et rappeler leur dévouement pour démontrer quotidiennement les avantages pour tous d'une société et citoyenneté inclusive, accessible ainsi que la loi de 2005. Cependant, regrettant les moyens insuffisants pour que celle-ci se mette en œuvre dans des délais raisonnables .

En situation de handicap ou par procuration en tant que proche aidant, le moindre déplacement est le plus souvent digne d'un marathon, un parcours de combattant, ajouté à la maladie le plus souvent nous n'avons pas la même notion du temps, et nous sommes touchés depuis longtemps par les moyens insuffisants accordés par l'état.


C'était donc sur une autre note que se terminait notre entretien.


Merci à Monsieur Le maire et son adjoint


Bien à vous tous



Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square